Maintenir ses réunions de travail malgré la Covid-19 avec peu de moyens

En cette époque d’annulation de rendez-vous par tombereaux, ma petite contribution pour que la vie continue, notamment dans nos PME rarement aussi bien équipées que nos ETI/GE. Ma façon à moi de lutter contre la Covid-19 !

J’ai utilisé de nombreux outils de visio/webconférence (*), et dans de nombreuses conditions de nomadisme, mais depuis 2 ans, j’ai jeté mon dévolu sur Zoom qui n’a que des avantages :

Facile à installer sur le poste de l’animateur

Côté participant :

  • rien à installer,
  • pas de compte à créer,
  • jusqu’à 100 personnes dans une réunion.

Toutes les fonctionnalités attendues dans ce type d’outil :

  • fonctionne sur mac ou PC, et même sur les smartphones (remarquablement fluide aussi),
  • son par ordinateur ou ligne téléphonique, donc possibilité de rejoindre même si l’on est sur un ordi fixe sans micro ou haut-parleurs,
  • webcam,
  • fonction « lever la main »
  • partage d’écran avec possibilité de dessiner dessus,
  • tableau blanc virtuel,
  • possibilité de demander à prendre la main sur l’ordinateur d’un participant,
  • possibilité de prendre la main à plusieurs sur un écran.

Mais surtout : it just works, même avec des débits moyens.

On peut fonctionner avec un compte gratuit, mais si on est plus de deux, la réunion est limitée à 40 minutes (après cela on peut néanmoins lancer une nouvelle réunion sans attendre). Si l’on est 2, pas de limite de durée (détails sur cette page).

Full disclosure : je ne suis pas employé de Zoom. :)

* les définitions sont variables, mais pour reprendre celle employée par l’ECAM ce matin :

  • Visioconférence en petit groupe où tout le monde partage sa caméra
  • Webconférence: un animateur qui partage sa caméra et/ou son écran. Des participants qui peuvent interagir avec l’animateur par chat

Image : un anonyme inspiré